Gestion des indemnités de fin de carrière : profitez du contrat IFC Humanis pour les entreprises


Epargne retraite : Indemnités
de fin de carrière

Epargne retraite : Indemnités de fin de carrière

L’un de vos salariés part à la retraite ? Votre entreprise doit, selon certaines conditions d’âge et d’ancienneté, lui verser des « indemnités de fin de carrière » (IFC). Avec le contrat IFC Humanis, externalisez la gestion de ce passif social et bénéficiez de conditions fiscales avantageuses.








A quoi sert une gestion externe des Indemnités de fin de carrière ?

Une gestion externe de l’IFC vous permet de prévoir en amont le départ à la retraite de vos salariés :


  • Fonds dédié, gestion active : la charge des indemnités est lissée dans le temps
  • Des avantages fiscaux via des déductions et des exonérations fiscales


Eviter les à-coups de trésorerie

En déléguant la gestion des indemnités de fin de carrière à Humanis, vous bénéficiez :


  • de la création d’un fonds dédié au paiement de ces sommes,
  • d’une gestion active et prévisionnelle par nos conseillers qui permet de lisser la charge des IFC dans le temps.



Un accompagnement dédié

visuel

En tant qu’adhérent à Humanis, vous pouvez bénéficier d’un audit personnalisé qui vous permet d’estimer régulièrement le montant du passif social de votre entreprise.

Des avantages fiscaux

En externalisant la gestion de ces indemnités de fin de carrière vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux. Avec Humanis, vous pouvez ainsi :

  • déduire les sommes investies du résultat imposable de l’exercice,
  • bénéficier d’exonérations fiscales sur les performances générées par les supports financiers.

Quels sont les avantages des IFC ?

Lors du départ à la retraite d’un salarié, les Conventions collectives prévoient le versement d’une indemnité appelée IFC (Indemnité de Fin de Carrière). Son montant peut atteindre, selon les engagements pris par l’entreprise, de 1 à 6 mois de salaire brut en moyenne.

Les données propres au salarié telles que son salaire en fin de carrière ou sa catégorie professionnelle influent également sur l’importance de l’indemnité.

Comment est calculée une indemnité de fin de carrière (IFC) ?

Le montant de l’IFC varie principalement selon :

  • l’ancienneté du salarié (dans l’entreprise ou dans la profession pour certaines Conventions Collectives Nationales),
  • le statut du salarié (technicien, agent de maîtrise, cadre, cadre supérieur),
  • les droits définis par la Convention Collective ou l’accord d’entreprise ou à défaut les droits légaux.

L’entreprise a le choix de provisionner son passif social soit pour tous les salariés, soit pour une ou plusieurs catégories objectives de salariés.


Vous souhaitez obtenir davantage d’information à propos de l’externalisation de la gestion de l’IFC dans votre entreprise ?  Contacter Humanis.

Retrouvez les solutions d’épargne entreprise, en téléchargeant les documents suivants :

Epargne entreprise : Indemnités de fin de carrière (IFC)

Epargne Salariale et Epargne Retraite Humanis

Haut de page